Matour d’argent et de bronze !

MATOUR D’ARGENT ET DE BRONZE  !

2e de Classe, 3e de Groupe, 6e au scratch, Lady Waoo signe à Matour son meilleur résultat rendant enthousiaste et heureux Bruno Corsin.

 

« C’est un super rallye. Il y avait du beau monde dans la classe, Bernollin, Parmeland, Risaletto. Avec Ysatis Menestrier je suis arrivé décontracté, sans pression. Je voulais rouler sans regarder les chronos. » Et au fond de lui, Bruno voulait gommer la frustration de Chalon, stoppé dès la première spéciale..

Le meilleur moyen pour y parvenir, signer des temps. 11ème au stacth sur les 7,560 kms entre Charnay et Montmelard en mise en bouche, Lady Waoo sort le grand jeu dans la suivante. La belle se hisse tout simplement sur le podium du général de l’ES, s’octroyant le 3ème chrono derrière les intouchables Thierry Monnet (Fabia R5) et ce diable de Yves Pezzutti (306 maxi), à respectivement 11 et 5 secondes !

Mais pour pimenter la journée, le démarreur joue à nouveau les empêcheurs de tourner en rond à l’assistance. Rapidement changé, Lady Waoo repart sur l’humide. Grignotant du temps sur Anthony Parmeland et sa Clio Maxi, Bruno et Ysatis rentrent après deux spéciales à l’assistance, deuxième de classe à une seconde du Savoyard.

Alerte rouge pour l’ultime boucle. « J’ai abordé ce dernier tour sans pression supplémentaire, mais avec pour objectif de rouler avec application et vite. » Sauf qu’à 2 kms de Montmelard, Lady Waoo « s’étrangle », respire mal, franchissant l’arrivée sur 3 cylindres ! Des secondes de perdues, mais un temps identique à Parmeland. L’équipe d’assistance pige rapidement et change une bobine.
Dans l’ultime spéciale, la Clio Maxi devance d’1 seconde la Volvo C30.

La musique est dite. Certes avec des « si » sans ces 2 kilomètres sur 3 pattes, Lady Waoo passe certainement à 2 secondes de sa première victoire de classe !
Bilan, les rallyes régionaux vont très bien à Lady Waoo. Les évolutions réalisées par Guy Chirat à Roanne portent leurs fruits. Bruno roule de mieux en mieux !
Prochain rendez-vous, l’« Ain – Jura » un national du 7 au 9 septembre, qui s’annonce comme un morceau de choix  !

Jean-Philippe AURAY

Photos :  JORDAN photographies

Partagez cet article

Google+ Linkedin @Email to