Lady Waoo s’habitue à la victoire !

RONDE DE QUARRÉ-LES-TOMBES
Lady Waoo s’habitue à la victoire !

Deuxième victoire de Groupe et de Classe d’affilée, après l’Ain-Jura, Lady Waoo réitère sa performance au National de Quarré-les-Tombes dans l’Yonne, avec en sus, une 5ème place au général !

« On s’habitue aux victoires. Çela nous procure de l’énergie et de la motivation » ainsi s’exprime trois jours après sa performance à la Ronde de Quarré-les-Tombes, Bruno Corsin. Heureux et comblé, cette deuxième victoire de Groupe et de Classe auréolée de son entrée dans le Top 5 du scratch, n’a pas été pour autant un long fleuve tranquille, bien au contraire.

L’histoire commence mal. 1 h 30 du matin vendredi, veille du départ du rallye, Lady Waoo retrouve sa plus belle parure après ses déboires de l’Ain-Jura. Mais voilà, la belle qui n’en fait qu’à sa tête, refuse de démarrer. Un fusible remplacé, cette fois-ci la direction assistée se met en rade.

Affaire réglée au petit matin avant de mettre cap sur l’Yonne, l’équipe garde pour autant un moral de fer !

Samedi, le numéro 18 sur ses portes, Lady Waoo se présente au départ sous des trombes d’eau.
« Le cul pincé, sic Bruno, je n’arrive pas à rouler. » 16ème au général provisoire. Avec un nouveau copilote, Allan Pons, le trio repart à l’assaut de la deuxième boucle composée de deux ES de 6 et 8 km. Sans essuie-glace, et sous une pluie plus modérée, la belle s’offre le 6ème chrono, un signe…

En lutte avec Seb Bernollin

De retour à l’assistance, avant d’entamer l’ultime boucle de la première journée, l’équipe de « Guy Chirat Developpement » remet Lady Waoo dans le sens de la marche. Sauf qu’au moment de partir, la belle tourne sur trois « pattes ». Dans un laps de temps impartie trop court, impossible de réparer, le changement de bougies n’y faisant rien. 14 km d’épreuves chronométrées sur trois cylindres suffisent à faire replonger Lady Waoo, non pas dans les profondeurs du classement, mais à la 11ème place au classement général provisoire et 6ème de classe.
Ses 4 cylindres retrouvés le dimanche matin, sur une spéciale sèche de 21 km, Bruno frappe fort en signant un 6ème temps. Dans le paddock on commence à regarder autrement Lady Waoo la curiosité laissant place à l’intérêt. D’autant que dans la manche suivante, elle s’adjuge le 5ème chrono derrière un collectif de R5 et avec un certain Seb Bernollin aux manœuvres du Groupe F 2000, une référence…

Mais voilà la gente dame continue à faire des siennes, à l’issue de l’avant dernière ES. Plus de démarreur à nouveau, un problème récurrent, et plus d’électricité, une cosse ayant cédé sous les effets des vibrations. L’équipe d’assistance en reconstruit une avec un tuyau de cuivre.
Dans l’ultime spéciale à 2 km du drapeau à damier Bruno lors d’un freinage tendu tape une botte de paille, cassant une biellette de direction et un peu de tôle, (aile avant et porte), mais repart immédiatement. Bernollin de son côté casse !

Au final 5ème au général à 40 secondes derrière la Kit Car de Jalouzot, (le podium revenant à trois R5), victoires de Groupe et de Classe, la classe à Quarré-les-Tombes !

« Nous continuons notre progression. Nous avons mis des rapports plus courts. En revanche nous réfléchissons à ce problème de vibrations.
Guy Chirat ne manque pas d’idées sur l’évolution de Lady Waoo. Super rallye, super victoire agrémentée de nouvelles sensations »
conclut Bruno Corsin.
Sans oublier une nouvelle place dans la hiérarchie de la planète de l’asphalte.

Jean-Philippe AURAY

Photos : Jean-Mi Champis, AxelRallye89, Bryan Mauclair, Thierry Jacquet, Francoise Perrin

Partagez cet article

Google+ Linkedin @Email to